COMMUNAUTES

CHRETIENNES DE BASE

GENEVE ET ENVIRONS

LES COMMUNAUTES CHRETIENNES DE BASE EN EUROPE

Un "Collectif européen" regroupe les représentants des communautés de base de 13 pays et régions :


 

Allemagne

Autriche

Belgique Nord

Belgique Sud

Espagne

France

Hongrie

Italie

Pays Bas

Pays Basque

Portugal

République tchèque

Suisse

 

Le secrétariat du collectif est assuré, à tour de rôle durant deux ans, par l'un des pays ou région.

 

De 2015 à 2016, il est assuré par l'Italie (Massimiliano Tosato).

  

La dernière réunion du collectif Européen a eu lieu à Saragosse (en Espagne) du 17 au 19 avril 2015

Visitez le site des CCB-EUROPE

en cliquant sur l'image

Rencontre des CCB européennes à SARAGOSSE

du 17 au 19 avril 2015

 

Rapport interne pour les CCB romandes

 

La réunion regroupait des délégués de six pays : Italie (Massimiliano notre secrétaire), le Pays Basque (Félix et Augustin), France (Marie-Pascale et Gilbert), Espagne (Inma, plus quelques personnes de sa communauté), Belgique flamande ( Karel) et Suisse (José et Michel). Excusée Rotraut d’Autriche qui va organiser la rencontre 2016.

La Belgique francophone s’était annoncée mais n’a pas été présente.

 

1.-Présentation par pays :

Italie 

Environs 40 CCB et un groupe de femmes des CCB. La rencontre nationale en décembre 2014 a regroupé 150 personnes sur le thème : Voici, je vous envoie au milieu des loups.

La CCB de St-Paul à Rome est impliquée dans la préparation de « Concil 50 »

 

Pays Basque (5 départements : 4 en Espagne et 1 en France)

La région est fortement marquée par la crise économique (pauvreté, migrants, social). Il y a 20 CCB de 7 à 8 personnes concernées aussi par des aspects politiques comme le droit de décider, le retour des prisonniers politiques dispersés, la rénovation de l’Eglise, la paix. Ils publient une revue de combat et de solidarité, très bien faite, 6 fois par an. Et sont en contact avec d’autres groupes comme « Justice et Paix ».

 

Belgique flamande

Un regroupement de force vive pour un renouvellement de l’Eglise est en cours sous l’appellation Bezied Verband (Alliance inspirée) et comprend 12 CCB, 5 paroisses et 7 associations. Ils se réuniront le 30 mai à Buizingen sur le thème « on peut progresser ».

 

Espagne

Les CCB participent à la coordination « Réseaux chrétiens » avec 5 associations dont « chrétiens pour le socialisme »  sous le thème « ensemble pour changer ». Ils travaillent sur plusieurs thèmes : monde rural, éradiquer la faim, femmes et théologie, spiritualité et croyances du monde actuel, l’Eglise au peuple, les magasins UTOPIA, rapprochement entre chrétiens.

 

France

Aujourd’hui il n’y a plus qu’une dizaine de CCB regroupant entre 100 et 120 personnes. Il n’y a pas eu de rencontre nationale en 2014. Il y a une coordination avec le groupe « réseau parvis » et il y a une diversité de liens avec les paroisses. Lien aussi avec JONAS pour les problématiques liées à la finance. A Lyon : mise en réseau avec la conférence des baptisés (issue du Comité de la jupe), un document soumis à l’évêque et préparation d’un colloque pour une projection de l’Eglise en 2030.

Suisse : José et Michel ont présenté notre situation.

 

2.- Bilan Buizingen

Evaluation très positive sur l’ensemble.

Problème autour de la communion relevé par plusieurs ! Un partage intéressant a suivi et qui pose la base suivante : la personne qui communie donne sens à ce qu’elle fait.

Le communiqué final a posé question et découle du travail en solitaire de Luis Angel. Il a été regretté de ne pas avoir de traduction en français.

D’autres commentaires ont été notés pour améliorer la prochaine rencontre européenne.

3.- « Concil 50 » Pour une Eglise inspirée par l’évangile qui éclaire le futur

Plusieurs groupes participeront à cette rencontre en novembre 2015 à Rome pour redonner du poids, 50 ans plus tard, au concile Vatican II.

Massimiliano sera notre représentant mais les CCB Europe ne sont pas dans l’organisation officielle.

Il y aura beaucoup d’invités avec 20 présentations, 2 conférences, des ateliers dont un sur les CCB animé par un brésilien et Massimiliano. Le thème de la théologie de la libération sera de mise avec l’accord du pape François. Comment les CCB défendent les pauvres ? Quelle théologie pour les CCB ?

Nous avons été d’accord de soutenir financièrement cet événement avec la caisse européenne pour 500 €.

4.- Suite

Nous avons eu un échange intéressant sur la théologie orientée vers les pauvres (non pas objets mais sujets), impliquant une théologie politique, un défit pour croître en amour. Il faut écouter les émergences, découvrir l’Esprit, reformuler notre foi. L’Evangile ouvre à de multiples manières d’aimer.

 

Pour plus d’informations voir le rapport complet sur le site.

Michel Jemelin 28.4.2015

                                               9ème Rencontre Européenne des communautés chrétiennes de base

                                               du 19 au 21 septembre 2014 à Buizingen (Belgique)

 

 

 

                     L’Évangile nous rendra libres

                       Expériences, engagements et réponses des CCB

                    face au système néolibéral

 

 

La paroisse Don Bosco près de Bruxelles nous a accueilli pour cette grande rencontre regroupant 140 personnes de 7 pays (Pays-Bas, Italie, France, Espagne (dont Pays Basque), Suisse, Belgique (Wallonie et Flandres), Autriche.

Cette paroisse fonctionne sans prêtre et est très dynamique et vivante mais le prêtre précédent a préparé son départ avec ses paroissiens durant les 20 ans avant sa retraite!

 

La soirée du vendredi a été consacrée aux présentations de la vie des CCBs dans chacune des régions.

 

Le samedi matin Elke Vandeperre a fait une conférence sur “ Echapper à la pensée unique ; l’émancipation au temps de néolibéralisme”. Avec humour et en prenant un exemple original elle nous a placés devant la difficulté de faire advenir une société dans laquelle soit centrale, non la poursuite du profit, mais la poursuite de l’humanité. Souvent les organisations qui veulent apporter une réponse sont trop influencées par la logique néolibérale, par la marchandisation et l’efficacité. Prendre position signifie oser appeler les choses par leur nom, mettre les personnes au centre. Pour démanteler notre impuissance, il faut acquérir la compréhension de la logique néolibérale, se grouper pour s’émanciper, apprendre à connaître les liens entre l’oppression dans notre vie personnelle et l’oppression mondialement organisée. Nous devons devenir nous-même le changement que nous attendons.

 

L’après midi nous avons travaillé dans le cadre de 8 ateliers différents, chacun pouvant participer à 2 ateliers différents. L’atelier que nous avons proposé s’intitulait : La diversité est libératrice, en prenant comme exemple l’œcuménisme  ( puisque plusieurs des CCB de Suisse sont œcuméniques). Parmi les thèmes proposés signalons encore : La crise et nos peurs, Populisme et xénophobie, L’esprit de concurrence et de compétition, Financements éthiques…

 

Dimanche matin nous avons participé à la célébration de la paroisse. Un moment émouvant partagé en français, en néerlandais et en espagnol. Les textes choisis nous ont touchés et montraient l’engagement et la solidarité.

 

Après la célébration nous avons encore fait une rencontre de tous pour faire quelques retouches au texte final qui avait été préparé par les espagnols et était assez virulent ! Vous le trouverez sur notre site dès que la version française nous parviendra.

 

Les participants suisses étaient:

de Meyrin, Geneviève et Gilbert Wepf,

de Nyon, Pierre et Véréna Strauss et Michel Jemelin,

de Küsnacht: José et Alice Amrein-Murer, et Hedi et Pepe Beerli.

 

Les rencontres avec d’autres personnes des différentes régions, au-delà des difficultés linguistiques, ont été très intéressantes et enrichissantes. Nous remercions chaleureusement les organisateurs pour leur travail et leur gentillesse.

 

29 septembre 2014                                     Michel avec l’aide de Geneviève et Pierre

Thème de la rencontre


"L'Evangile nous rendra libres.

Comment nous libérer des démons du système néo-libéral ?"

Rencontre européenne

des communautés de base

 

19, 20, 21 septembre 2014

 

à Buizingen en Belgique

Cette paroisse n’a plus de prêtre depuis plus de deux ans et continue de fonctionner avec des laïcs qui célèbrent l’Eucharistie avec une belle ferveur et qui font vivre la paroisse de manière exemplaire.

Un des ateliers

Célébration à l'église Don Bosco

 à Buizingen

En prolongement des échanges,

trois sites intéressants.

 

Cliquer sur l'image pour accéder au site

Préparation de la déclaration finale

Suivi de la rencontre des CCB européennes à Buizingen près de Bruxelles en septembre 2014

 

Les participants de Suisse romande (Pierre et Véréna Strauss, Gilbert et Geneviève Wepf et Michel Jemelin) se sont réunis à trois reprises pour mener une réflexion sur cette rencontre qui pourrait être utile aux CCB de Genève et Nyon. Voilà donc le fruit de nos discussions.

 

Généralité

Essayons, d’une manière générale, de mieux communiquer sur ce qui va bien et  de moins insister sur ce qui ne va pas. 

 

Economie

Continuons à mieux soutenir les structures économiques et sociales qui opèrent de manière collective comme les coopératives.

Soutenons et pratiquons quand cela est possible une économie respectueuse du domaine social et de l’environnement.

Ne relâchons pas nos efforts pour participer à  une économie de partage. 

Réfléchissons pour savoir au service de qui sont nos économies et notre argent !

 

Social

Encourageons les actions qui cherchent à humaniser l’accueil des migrants.

 

Eglise

Il y a peu de CCB en Europe qui soient oecuméniques. Cela donne une responsabilité de partage à celles qui le sont et qui tentent d’inventer de nouvelles pratiques eucharistiques.

Il faut intensifier les échanges avec les CCB européennes pour être informé de l’avancement de leurs diverses démarches afin de vivre une foi et une pratique religieuse plus adaptées à notre siècle.

 

MJ 5.4.2015